La nouvelle vient de tomber : Le parlement européen rejette la directive sur les brevets logiciels !

Ce rejet fait suite au refus de la commission en février, de redémarrer le processus législatif et, de la volonté du conseil de ne pas engager quelque forme que ce soit de communication avec le parlement.

Plus de détails dans le communiqué de la FFII.

C'est une victoire pour l'innovation et la compétitivité de l'industrie du logiciel en Europe et du logiciel libre.