Pour commencer un extrait de l'article de Tristant Nitot, La grosse erreur des DRM.

1. Les DRM font mal aux clients payants ;

2. Les DRM détruisent la copie privée (aux USA, fair use) ;

3. Les DRM rendent les investissements des clients sans valeur ;

4. Les DRM peuvent être contournés.

Il cite Chris Anderson (Monsieur Longue traine) : "Toute protection réellement difficile à pirater est probablement trop pénible pour être acceptée par les clients."

Cet article fait suit à une longue série, dont un morceau emblématique, "Les majors du disque vous souhaitent un joyeux Noël".

Il serait intéressant d'apposer un logo facilement identifable sur les produits culturels (libres ou non) qui ne piègent pas le consommateur avec des DRMs. Un petit sticker collé sur des boitiers de CDs ou un logo associé au téléchargement de musique non vérouillée, permettrait de faciliter la vie du client ou de l'internaute que nous sommes.

Un idée de ce que ça pourrait donner

Lectures complémentaires

Tags -> | | | |